I.    Découverte du logiciel

VII.   Tableaux

II.   Premiers pas avec les blocs

VIII.  Les pages et la page type

III.  Le travail du vectoriel

IX.    Feuilles de style

IV.  Mise en forme du texte

X.     Bibliothèque, livre, index, table des matières

V.   La mise en forme du bloc

XI.    PDF et éléments interactifs

VI.  Mise en forme des images

XII.   Préparation et impression d'un document

 

I – DÉCOUVERTE DU LOGICIEL

 

Mise en pages et PAO

- Explication

 

Création d'un nouveau document

- Le nouveau document
- Paramètres prédéfinis

- Environnement de travail

- Les palettes et espace de travail

- Ouverture d'un document
- Enregistrement d'un document

- Travail sur plusieurs documents

- Fermeture, annulation et quitter un document

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en pages et PAO

 

Indesign est un logiciel de PAO (publication assistée par ordinateur). Probablement, avez-vous déjà entendu parler de PAO, de mise en pages et du maquettisme.

Indesign ainsi que le logiciel Xpress de Quark permettent d'intégrer dans un document, des textes et des images. J'entends déjà certaines personnes parler de Word... NON NON ET NON !!! Un logiciel de traitement de texte peut intégrer des "images" mais certainement pas réaliser une mise en pages professionnelles. Les logiciels de mise en pages ne sont pas des logiciels de traitements de texte !!!
Pour réaliser des affiches, des publicités ou des livres, on utilise des logiciels qui sont dédiés à ce type de travail. D'où l'intérêt de Xpress et d'Indesign...

Une mise en pages correctement réalisée n'est jamais un travail de quelques minutes.

Outre le fait que vous allez devoir apprendre les logiciels qui permettent d'effectuer une mise en pages, il vous faudra également réfléchir à un certain nombre de points, qui feront que votre mise en pages sera réussie ou pas. Vous pouvez savoir utiliser un logiciel de PAO mais avoir réalisé une très mauvaise mise en pages.

Apprendre le logiciel Xpress ou InDesign "n'est qu'une" des faces techniques de la PAO; Il va également falloir exercer votre regard et visualiser les affiches, pubs ou quotidiens avec un nouvel oeil !

Lorsque vous regardez une affiche, vous pouvez voir des images, textes et couleurs placés à certains endroits. Vous ne vous posez pas obligatoirement une série d'autres questions importantes.
À qui s'adresse votre document, sur quel type de support, il y a une charte graphique à respecter, le client utilise t-il une typographie particulière..

Lorsque vous regarderez une publicité, cherchez par exemple à comprendre :

- Pourquoi telle couleur a été utilisée sur un texte et en dehors ?
- Si un équilibre particulier a été recherché dans la mise en pages ?
- Pourquoi telles polices plutôt que d'autres ?
- Si une image a été retouchée et comment ?
- Pourquoi tel logo ?
- Pourquoi un choix de format en particulier ?
- Pourquoi tel type de papier ?

N'oubliez pas que vous ne travaillerez pas seul (flasheurs, imprimeurs..).. Une fois réalisé, votre document continuera sa route vers l'impression/distribution. Là encore, vous devrez apprendre de nombreuses choses..


Dans ce cours, nous ne traiterons que de la partie technique du logiciel. Aujourd'hui, il existe des livres sur les bases de la mise en pages, de la typographie, du Design en général. Cherchez à vous en procurer (gratuit dans les bibliothèques) afin d'élargir vos connaissances. Vous aurez toujours quelque chose à y apprendre.

 


 


CRÉATION D’UN NOUVEAU DOCUMENT


Après avoir double-cliqué sur l’icône du logiciel, il vous faudra créer un nouveau document; commencez par aller dans le menu Fichier /Nouveau/Document. Comme vous le voyez, il vous sera possible de créer d’autres types de fichiers tels que des bibliothèques et livres.

 

Vous pouvez également créer un nouveau document en en tapantN (Ctrl N) sur votre clavier.

La fenêtre de nouveau document s’affiche, vous demandant de spécifier un certain nombre de paramètres:

        
   Ici, la fenêtre de nouveau document composée de cinq parties                          

 

1 - La zone de page

Les paramètres prédéfinis permettent de ne pas avoir à retaper toutes les informations qui vont suivre à chaque nouveau document. Nous y reviendront par la suite.

Le nombre de pages du document que vous allez créer. Pour le moment, nous allons travailler sur une page puis nous créerons d'autre pages au fur et à mesure de ce cours.

Options pages en vis-à vis permet créer des documents n'ayant qu'une seule page ou une double pages qui se feront faces (comme dans une brochure par exemple).

  Un document pages simples        Un document avec pages en vis-à-vis

 

L'option bloc de texte type place sur la page de document un cadre (bloc), dans lequel vous allez pouvoir saisir du texte, à la manière d’un traitement de texte. Si vous n'aviez pas encore de "bloc texte", vous ne pourriez pas encore écrire. Cette notion de "bloc", représente la philosophie principale du logiciel.
Sans bloc (image, texte, filets) votre page actuelle ne pourrait rien accueillir. Cette option de bloc de texte automatique sert principalement pour l'importation de texte long.
On utilisera un bloc de texte type pour accueillir, via la commande importation de texte, des fichiers .doc ou .rtf et .txt.

Comme nous allons créer nous même des blocs, vous pouvez laisser cette option décochée.

 

2 - Format de page


Dans la zone Page, Indesign vous propose par défaut d’utiliser un document au format A4 dont la largeur est de 21 cm (210mm) et la hauteur de 29,7cm (297 mm).

Effectuez un clic-maintient dans le menu déroulant Format de page pour faire apparaître d'autres formats prédéfinis. Lorsque vous relâchez la souris sur l’un de ces formats, les champs Largeur et de Hauteur sont adaptés automatiquement.

Attention, votre document doit avoir une taille allant de 0,4233 cm jusqu'à 548,64 cm. Nous affichons ce tableau en centimètres mais vous pourrez choisir d'autres unités de mesure.

  

Type

Largeur

Hauteur

 

A5

14,8 cm

21 cm

A4

21 cm

29,7 cm

A3

29,7 cm

42 cm

B5

17,6 cm

25 cm

B4

25,7 cm

36,4 cm

Lettre US

21,59 cm

27,94 cm

Légal US

21,59 cm

35,56 cm

Tabloid

27,94 cm

43,18 cm

Demi-lettre

13,97

21,59 cm

Demi-légal

17,78 cm

21,59 cm

Disque Compact

11,99 cm

12,06 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre page de document s'affichera en noir avec une ombre portée qui suit son contour.

 

Unité de mesure


Indesign vous permet de choisir différentes unités de mesure en allant dans le menu Indesign (Édition sous PC) / Préférences/Unités et incréments > zone "Unité de la règle" horizontale et verticale, choisir :mm].

Si vous tapez 12 p (pica), Indesign adaptera automatiquement les mesures en mm (si vous avez choisi cette mesure dans les préférences).

Vous pouvez tapez des valeurs numériques en spécifiant des unités de mesures tels que le point, pica, pouce:

Écriture

Unité

Équivalence

 

1 pt

Point

= 0,352 mm

1 p

Pica

= 12pt    = 4,233 mm


1 ’’

Pouce

= 72 pt    = 25,4 mm

 

Orientation du document

Il vous faudra ensuite définir l’option d’orientation du document :

À la Française (ou portrait)          À l’Italienne (ou paysage)




3 - Colonnes

Les colonnes sont crées avec des lignes guides pour vous aider à placer vos blocs de textes sous forme de colonnes (comme dans un journal); si les blocs n'étaient pas alignés, vous auriez vite une impression de désorganisation au sein des pages du journal.

La couleur des colonnes (par défaut en violet) peut être changée. Pour cela, vous devrez allez dans le menu Indesign (Édition sur PC) / Repères et table de montage / Colonnes/ zone Couleur puis choix d'une couleur dans le menu local déroulant Colonnes.


La largeur de gouttière correspondant à l’espace entre les colonnes.

Amusez-vous à visualiser le nombre de colonnes des différents journaux. Vous exercerez votre oeil !

Document une page avec repères de
colonne fixés sur quatre.

On voit ici l'aide qu'apportent les repères pour placer les textes et image (ici, sur cinq colonnes).

 

4 - Marges

Vous aller pouvoir modifier les marges de votre futur document. Les repères de marges seront indiqués en magenta. Ces marges correspondent respectivement au :

Ici, un document en mode vis-à-vis*

1- Grand fond : la marge sur le bord extérieur du papier.
2- Petit fond : la marge intérieure.
3- Blanc de tête : la marge en haut de la page.
4- Blanc de pied : la marge en bas de la page.


* Il vous est possible de réaliser un document en mode vis-à-vis. Cette option se choisit dans la partie haute de la fenêtre "pages en vis-à-vis". Des pages doubles sont alors créées. Si vous désactivez ce mode vis-à-vis, les repères de marges Petit fond et Grand fond seront rebaptisés gauche et droite et vous aurez alors une page simple de travail.

          

Pour changer la couleur des marges, allez dans le menu Indesign (Édition PC) / Préférences / Repère et table de montage / zone Couleur choisir dans le menu local déroulant Marges, une couleur.

Vous trouvez également dans cette zone, une icône représentant une chaîne. Elle permet d'appliquer rapidement à votre document les mêmes marges de chaque côtés.

Commencez par tapez une valeur de 20 mm par exemple dans la case "De tête" puis cliquez sur le chaînon (Uniformiser les paramètres). Cette valeur est automatiquement répercutée dans les autres cases de marges. Voilà un moyen rapide pour ne pas perdre de temps à donner la même valeur dans chaque cases.

 

5- Fond perdu et ligne-bloc

Si vous ne voyez pas ces options, cliquez à droite de la fenêtre sur la case "Plus d'options". S'affichent des options supplémentaires et votre case se change en "Moins d'options".

Vous avez certainement déjà remarqué que certaines brochures ou publicités ne contenaient aucunes marges. Les images apparaissent alors sur toute la surface du document, sans aucun blanc sur les contours. Imaginons à présent que durant la coupe du papier, votre document soit mal calé. On pourrait voir apparaître un trait blanc en bordure de la photo.

Pour éviter les problèmes de calage lors de la coupe, on décale l'image de quelques mm en dehors de la zone de travail. Cette zone est appelée fond perdu car elle sort au delà du document. Il faut toujours demander à son imprimeur ces choix en matière de fonds perdus pour en tenir compte lors de la création du document.

Les repère de fond perdus s'affichent en rouge sur le document. Pour changer la couleur de fond perdu, allez dans le menu Indesign (Édition PC) / Préférences / Repère et table de montage / zone Couleur choisir dans le menu local déroulant "Fond perdu" une couleur.

Comme précédemment, vous pouvez attribuer rapidement la même valeur à chaque fond perdu.

Commencez par tapez une valeur de 20 mm par exemple dans la case "En haut " puis cliquez sur le chaînon (Uniformiser les paramètres) placé à droite de la case "Extérieur" (sur la même ligne).

La première valeur est automatiquement répercutée dans les autres cases de fonds. Voilà un moyen rapide pour ne pas perdre de temps à redonner la même valeur dans chaque cases.

 

Ligne-bloc

Une ligne-bloc permet d'inclure des informations supplémentaires relatives aux imprimantes ou au document lui-même. Comme le fond perdu, cette espace est placé à l'extérieur du document. La ligne-bloc est de couleur cyan et s'affiche après la ligne de fond perdu.

Pour changer la couleur de ligne-bloc, allez dans le menu Indesign (Édition PC) / Préférences / Repère et table de montage / zone Couleur choisir dans le menu local déroulant "ligne-bloc" une couleur.

Comme précédemment, vous pouvez attribuer rapidement la même valeur à chaque ligne-bloc.

Commencez par tapez une valeur de 5 mm par exemple dans la case "En haut " puis cliquez sur le chaînon (Uniformiser les paramètres) placé à droite de la dernière case (sur la même ligne).

Une fois que vous aurez effectué tous ces réglages, vous pourrez cliquer sur OK pour voir s'afficher le nouveau document avec tous les repères de couleurs:

Vous aurez l'occasion au cours de votre travail d'afficher ou de masquer les lignes blocs grâce à certains boutons. Nous y reviendront dans la partie affichage de ce cours.

 

Paramètres prédéfinis de nouveau document

Si vous travaillez sur plusieurs nouveaux documents qui comportent toujours les mêmes options (taille, marges, colonne..)., vous pouvez créer un document prédéfini. C'est une sorte de document "modèle" qui vous évitera de rentrer les précédents paramètres à chaque fois que vous créez un nouveau document.

  1. Allez dans le menu Fichier / Nouveau document, ou tapezN (Ctrl N).
  2. Dans la fenêtre qui s'affiche, spécifiez vos options de nouveau document. Imaginons que votre document comportera douze pages, qu'il sera au format A4, qu'il sera composé de cinq colonnes, et aura 10 mm de marges de chaque cotés.
  3. Sous les boutons OK et Annuler, vous trouver un bouton "Enreg. prédéfini". Cliquez dessus. Dans la zone de texte "Enregistrer sous" qui s'affiche, tapez Journal.
  4. Cliquez sur OK. Vous retournez sur votre fenêtre de nouveau document mais celui-ci se nomme Journal, dans le haut de la fenêtre, dans le menu local déroulant "Paramètre Prédéfini". En faisant un clic dans le menu local, vous trouverez le document paramètre par défaut et maintenant votre fichier journal.
    Dès que vous aurez besoin d'un fichier ayant les paramètres particuliers que nous avons donné, il vous suffira de rentrer dans ce menu local, et d'y demander le fichier "Journal".
  5. Cliquez sur OK. Votre nouveau document s'ouvre.

 

 

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL


Une fois entrées les précédentes informations, une fenêtre ainsi que différents éléments s’affichent à l’écran.

- Les limites du document sont affichées en noir, avec une ombre portée. Dans ses limites vous trouverez:

- Les marges du document sont affichées en magenta.
- Les colonnes sont affichées en violet

- En dehors du document, vous trouverez :

- Les lignes de fond perdu en rouge
- La ligne-bloc en cyan.

Ces lignes ne sont que des guident pour vous aider durant votre travail. Ils n'apparaissent pas à l'impression.

 

Tout en haut de votre écran, vous devez voir une barre de menu :

Grâce à cette barre de menu, vous allez pouvoir accéder aux différentes fonctions du logiciel. Pour afficher le contenu de ces menus, faîtes un clic maintient sur leur en tête (fichier, édition…). Un menu déroulant s’affiche.

Si certaines options sont grisées, le logiciel vous indique que certaines commandes sont pour le moment indisponibles. Les menus s’adaptent en fonction de votre travail et outil sélectionné.

Un triangle noir est placé à droite de certaines commandes. Cela veut dire qu’il existe un sous-menu faisant apparaître de nouvelles fonctions. Faites un clic maintient sur le menu Fichier puis descendez vers la première commande Nouveau. Cette commande va faire apparaître un menu.

Les points de suspensions vous indiquent que vous allez devoir donnez de nouveaux paramètres via une fenêtre qui va s’afficher.

En dessous de la barre des menus, vous trouvez une barre de paramètres. Il s'agit de la palette de Contrôle. Elle permet d'afficher des options de souris, d'outils et blocs que vous créerez. Elle permet également de modifier rapidement des réglages et attributs de texte. Bref, une palette que vous devrez garder car elle s'avère indispensable à votre travail.

À l’écran doit également être affiché une fenêtre de document. Ces-ci est composée de plusieurs éléments.

La barre de titre du document que vous venez de créer. Par défaut, les documents portent les noms "Sans-titre-1", "Sans titre-2", "Sans titre-3"... Tant que vous ne les avez pas nommé.



Vous pouvez déplacer votre fenêtre de document en effectuant un clic maintient sa cette barre de titre et en déplaçant votre souris vers un autre endroit de l’écran. Une fois la fenêtre déplacée, relâcher votre souris.

Á gauche, dans la barre de titre (la croix à droite pour les PC), se trouve la case de fermeture du document (bouton rouge). Un clic dans cette case et (si vous n’avez encore rien créé) votre document disparaîtra de l’écran.
Á droite du bouton rouge se trouve le bouton orange qui permet de glisser la fenêtre dans le Dock.
Á droite du bouton orange se trouve le bouton vert qui permet d'afficher votre fenêtre en mode plein écran.

Les règles horizontale et verticale qui se trouvent sous la barre de titre vous aideront à placer de façon précise les différents éléments sur votre table de montage (l'intérieur de votre document en noir). Il vous sera possible de changer les unités de mesure de ces règles en allant dans le menu Indesign (Édition sous PC) / Préférences/Unités et incréments > zone "Unité de la règle" horizontale et verticale, et en choisissant de nouvelles mesures horizontales et verticales. Les mesures des règles seront automatiquement modifiées.

Les barres de défilement horizontales et verticales permettent de naviguer au sein de votre document. Soit vous utilisez les différentes flèches situées de part et d’autre de vos ascenseurs, soit vous faites un clic maintient sur les carrés bleu situés dans les ascenseurs et vous les déplacez.

En bas, dans la barre d’état, se trouve :

Un bouton de visualisation de balise :

Un clic sur ce bouton permet d'afficher un volet de structure de balise.
il est possible de créer/d'importer des fichiers XML. Le XML (Extensible Markup Langage ou langage à balise étendu) est une méthode de création de fichier, avec des mises en forme utilisant des balises ouvrantes/fermantes. C'est un langage qui permet de plus amples mises en forme que l'HTML ne le permet.

Un second clic sur le bouton masque le volet de visualisation.



L’échelle de visualisation de l'espace de travail:

Celle-ci est fixée par défaut à 100% ; Cette option permet de d'agrandir ou de réduire l'affichage de l'espace de travail. il doit être comprit entre 5% minimum et 4000% maximum. Pour modifier ce taux, plusieurs méthodes s'offre à vous:

- Vous pouvez entrer dans le menu local déroulant en cliquant sur l'encoche situé à droite du pourcentage. Une liste de pourcentages va s'afficher. Relâchez la souris sur l'un des taux. Vous verrez votre espace de travail s'agrandir ou au contraire se réduire.

- Faire un triple-clic dans la case qui affiche le pourcentage. Saisissez-y des valeurs puis cliquez sur la touche Entrée. Inutile de rajouter %, Indesign l’indiquant automatiquement. Le pourcentage d'affichage change alors.

- Vous pouvez également passer par le menu Affichage et choisir parmi les options prédéfinies :


Zoom avant / Zoom arrière permet d'agrandir et de réduire l'affichage de l'espace de travail.
La commande Ajuster la page à la fenêtre permet de faire en sorte que votre espace de travail soit modifié en même temps que votre fenêtre;
Si vous changer la taille de votre fenêtre en utilisant la case de redimensionnement manuelle de fenêtre située en bas à droite , votre document sera automatiquement réajusté et donc toujours visible dans sa totalité.

La fonction Ajuster la double page à la fenêtre permet d'afficher des document double page (en vis-à-vis) en fonction de la taille de la fenêtre de document.

La commande Taille réelle affiche votre document de travail à 100%.


À droite de la zone d'affichage se trouve une zone Page. Vous allez, au cours de votre travail, créer un certain nombre de pages. Dans cette case, vous allez pouvoir naviguer au sein de ces pages. Il vous faudra alors cliquer sur la flèche pour visualiser les pages. Nous reviendrons sur cette fonction dans la partie Page et maquette de ce cours.

Par défaut lorsque vous créer un document, vous devez voir apparaître dans cette case une page nommée 1 et une page nommée A-Page type . Nous reviendrons sur ces différentes pages et vous expliqueront leurs usages dans la suite de notre cours (dans la partie sur les pages et maquette).

 

 

--> Cliquez pour aller vers la suite de la partie I - Les palettes -->